Gaïa pour les petits.

Nous faisons partie de la Terre. Et elle fait partie de nous. Nous agissons dans une dimension différente de celle des plantes. Nous sommes les fruits de nos mères, ensemencés avec le pollen de nos pères.

L’animal bouge physiquement. Le végétal bouge spirituellement. L’humilité des mains de l’Homme lui permet de tout bouger. Mais sans harmonie, l’u des deux destin s’affiche : devenir un animal, ou bien un végétal.

Tout est vivant, car les champs de vie sont infini. Ne semez pas ce que vous n’allez pas récolter, car le fruit de votre labeur ne doit pas être gaspillé.

L’acte de vie est injuste. Soyez vivant, ne soyez pas un homme de paille.

 

 

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *