La Terre n’est ni plate, ni sphérique…

On pourrait dire que la Terre a plusieurs couches, comme une chandelle….

Les planètes sont comme des chandelles. Le point de vue de l’observateur crée le résultat de l’observation de la fllâme du corps céleste.

Si de notre point de vue, le Soleil brille, peut-être que du point de vue du Soleil, la Terre brille ?

Peut-on dire que chaque planète du système solaire tourne autour de chaque autres planètes ?

Serait-elle la vitalité d’une planète d’après d’une autre planète qui créerait la luminosité de cette planète vis-à-vis de cette autre planète ? Donc, en tant qu

enfants de la Terre, nous serions des poussières d’éoiles, car la Terre est une étoile.

Beaucoup de choses restent à dire. Beaucoup de question restent à élucider. Mais ceux et celles qui restent figer dans les interprétations de “défis-buts” ou de “problèmes-solutions”, bref, ceux et cells avec une éthique de travail provenant de la science orthodoxe, eux resteront sur leur carreau de l’echiqier des décisions du joueur de leur couleur. La vie est multicolore. Une jeu d’échec est en noir et blanc. Et une stratégie n’est qu’une ingérence dans une strate.

Une chandelle faire par trempages est comme une poupée matryoshka. Divers strates représentent divers…

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *