Je vais vous parler d’un logiciel du milieu des années 90 conçu pour fonctionner sur les Macintosh de l’époque. Ce logiciel est un compilateur. C’est-à-dire, qu’il crée et assemble de nouveaux logiciels à partir de recettes écrites par le programmeur.

Les recettes du programmeur, pour être compréhensibles par ce logiciel, doivent être écrite dans le langage de programmation C++ .

À l’époque, c’était courant de mettre le nom de l’éditeur du compilateur et le langage que le compilateur comprenait l’un à côté de l’autre. C’était une mode marketing, qu’on pourrait dire.

Le C++ du milieu des années 90 n’était pas le même langage qu’aujourd’hui. Étant un outil technique, c’était important qu’il soit standardisé. La standardisation d’un langage de programmation permet de définir un ensemble de comportements prévisibles et fiables selon les recettes qu’utilise le programmeur. La première standardisation du C++ date de 1998, soit 4 ans après la sortie de la version 7 du Symantec C++.

À l’époque, je voulais avoir ce logiciel pour créer mes propres logiciels. Je n’étais pas certain que le C++ soit la meilleure solution, mais je me disais que c’était mieux que d’écrire en hexadécimal dans ResEdit.

Symantec C++ venait avec un cadre de travail nommé Think Class Library. À l’époque c’était la mode d’utiliser des cadres de travail avec le C++, un langage orienté objet, pour créer des applications commerciales.

Je n’utilisais pas de cadres de travail, toutefois. Ils consommaient beaucoup de ressources matérielles, pour un résultat qui pouvait être obtenu autrement.

Je n’utilise plus le Symantec C++ depuis longtemps, sauf quelquefois quand je joue avec un émulateur Macintosh.

53 commentaires sur “Un logiciel des jeunes années

Les commentaires sont fermés.